E-COMMERCE UNIQUEMENT DISPONIBLE EN EUROPE - LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

Inspirations

Graphique

Des lignes percutantes et essentialisées, des formes agissantes.
Une géométrie, armée pour séduire.

Akillis s’affranchit de la figuration pour fuser dans le mille - à l’essentiel.
Ses inspirations et idées premières - puisées dans des figures et des symboles forts de l’inconscient collectif sont simplifiées jusqu’à en obtenir la quintessence. C’est en épurant, stylisant et concentrant qu’Akillis parvient à la puissance d’évocation recherchée.
Le motif obtenu - toujours graphique - fait alors l’objet de variations infinies.
Ses formes : triangles acérés, cercles-cibles, arcs fuselés, puzzles imbriqués, s’opposent à l’ornementation décorative. Ses lignes courbes ou tendues fusent, percutent, s’attirent, se contrent ou s’interpénètrent, enveloppent et protègent.
Les couleurs tranchées du joaillier français - black & white ou intenses - disent sa volonté de n’être pas classique.
L’ensemble géométrique possède une allure rock, armée pour séduire !

Masculine et féminine !

La marque joaillière des femmes comme des hommes.
Question d’instant et d’instinct mais pas de genre !

L’esprit rebelle : apanage de l’homme ou de la femme ? Akillis n’est pas plus féminine que masculine : elle est l’une et l’autre !
Son genre est la singularité ; son sexe l’ultra modernité.
Son esthétique : graphisme, thèmes et codes échappent aux catégories.
Akillis s’adresse - avant tout - aux tempéraments sûrs d’eux en quête de pièces fortes ; elle crée pour eux des pièces joaillières sexy et racées, viriles et sophistiquées.
On choisit la marque pour son offre mixte, pour soi et pour sa moitié. Mais aussi de mère à fils, de père à fille, d’ami à amie, selon ce que l’on veut signifier avec passion, amour, tendresse, espièglerie, ou fierté.

L’allure rock

La contre-culture joaillière !
Les déclinaisons de l’allure selon Akillis.

Rebelle, disruptive et radicale, Akillis fait de l’impertinence une attitude, de la singularité un style.
L’allure Rock - graphique, altière et incandescente - s’amuse de l’interdit, brise les conventions, provoque le monde : le risque devient emblème, l’adrénaline rendez-vous, la rupture ligne de conduite.
Aventureuse et d’humeur changeante, l’allure Rock d’Akillis n’est pas irréprochable mais vivante, réceptive à tous les jeux, à tous les désirs.
Sa liberté, son emprise et son impact sont remarqués, enviés – détonnent.
Glam’Rock, elle électrise la vie et la silhouette. Rock Western, elle tire les balles d’un vestiaire joaillier hors la loi. Pop’Rock, elle joue l’extravagance de gemmes intenses. Biker chic, elle fonce à la vitesse d’une élégance défendue. Ethno’Rock, elle modernise les inspirations tribales. A deux, l’union Rock scelle la promesse d’amours fougueuses et passionnées.

Jeux de séduction

Les pièges de séduction de l’amour espiègle.
Pour celles et ceux en quête de sensations joaillières !

Akillis est espiègle et imprévisible.
Son romantisme - non consensuel – s’amuse à poser les pièges d’une séduction audacieuse, rock et subversive exempte des codes classiques.
Ses armes - concentré d’adrénaline et de désirs - déploient des atours affûtés qui décontenancent les âmes sensibles, charment et conquièrent les tempéraments forts.
Aux jeux de la séduction et de l’amour, Akillis joute autant qu’elle joue, esquive et dégaine, attaque et protège au moyen d’appâts contemporains irrépressibles pour celles et ceux en manque de sensations joaillières.
Warning ! Ses pièces engagent la promesse d’une vie à deux fougueuse et passionnée. Réservé aux initiés !

Liberté de Ton ! 

Le luxe d’être soi-même et de faire ce qu’il nous plait.
La marque qui se risque à la différence et interpelle.

Akillis dit et fait comme elle veut, quand il lui plait. C’est son insolence, son luxe, sa liberté.
Elle ne dépend d’aucun groupe et d’aucune injonction sinon de celle de sa voix joaillière - en rupture et nouveauté. C’est son indépendance, sa légèreté.
La marque est singulière dans sa manière d’être : ses apparitions, son image et ses prises de parole sont comme ses créations : trop entières pour composer. Elle ne s’excuse pas d’être elle-même.
Son langage a l’impudence de la franchise, le cran jusqu’au boutiste et le tempérament victorieux ; il interpelle.
Oui Akillis échappe à l’approbation générale : et alors ? Et oui elle se risque à la différence, casse les codes, vit en vibrant alternativement !